Depuis que je cuisine, il y a une catégorie de plats à laquelle je n'ose pas trop me frotter : les plats orientaux. Bizarrement ce sont les plats qui ont toujours fait partie de ma vie que je cuisine le moins. Je crois que j'ai trop peur de me confronter à "l'original", c'est à dire la version - forcément mille fois mieux réussie - de ma mère, ma tante ou ma grand mère. Ainsi, à mon grand dam, je ne sais pas faire les griouchs que ma mère réussit si bien et il y a seulement quelques années que je me permets de cuisiner une chorba ou un couscous. La vie m'ayant éloignée géographiquement de ma petite maman chérie, j'ai bien dû m'y mettre...

Les m'besses ne sont pas des patisseries orientales de "fête", ce sont des gâteaux très simples qu'on mange souvent au goûter ou pour le petit déjeuner. Pas très diététiques, il faut le reconnaître, mais délicieux, fondants et croustillants à la fois. J'ai du tatonner pour les doses parce que ma mère fait tout "à l'oeil" alors j'avais beau l'avoir vu faire des centaines de fois, il m' a fallu plusieurs essais pour être satisfaite.

 

DSC03643

 

Envie d'essayer ? Allez hop, en cuisine !

Il vous faut :

  • 500g de semoule très fine
  • 180g-200g de margarine (et oui !!! )
  • 4 cuillères à soupe de sucre blanc
  • 1 pincée de sel
  • un peu d'eau tiède

 

Mélangez d'abord les ingrédients secs puis ajoutez la margarine fondue. Pétrissez pour bien l'incorporer. Si nécessaire, ajoutez un tout petit peu d'eau afin d'obtenir une pâte qui se tient (elle ne doit pas être trop friable sinon vous aurez des difficultés à la cuire) Etalez la pâte sur votre plan de travail en gardant une épaisseur d'environ 1.5cm et découpez au couteau des carrés ou des triangles. Normalement on les fait cuire dans un plat rond et à fond très épais qu'on appelle "tajine" mais faute d'avoir ce plat, faites chauffer une poèle ou une crépière et posez les m'besses.Retournez les quand la 1ère face devient bien dorée. Laissez cuire la deuxième face de la même façon et voilà, c'est prêt !

Certains gourmands ajoutent un filet de miel avant de servir ... Avec un bon thé à la menthe, c'est vraiment ma madeleine à moi  !

 

DSC03633

DSC03640

 

Avec cet article, je participe aux mercredis gourmands de Anne Laure T, Sophie Turbigo et Sysyinthecity

 

Et vous, vous êtes comme moi ? Vous avez peur de cuisiner les plats familiaux ou est-ce qu'au contraire ce sont ceux que vous cuisinez le plus souvent ? N'hésitez pas à me raconter tout ça ici ou sur Facebook, j'adore les histoires qui mêlent cuisine et famille !